Trouver sa place !

Dis-donc Marie-Claude, une question me taraude ! Ne t’est-il jamais arrivé de te demander ce que tu faisais là ? Si tu étais vraiment à ta place ? Si tu faisais les bons choix ? Hein, dis moi ? Parce-que de mon côté, je me le demande souvent ces derniers temps. Je ne sais pas si c’est la trentaine florissante ou encore l’âge de la sagesse (eh ouai 33 ans) ou le début d’année pas folichon, mais ça me travaille le citron ! 

main_sunset

Je suis loin d’être malheureuse mais j’ai parfois l’envie de tout plaquer pour changer de vie. Mon boulot me plaît mais m’accapare beaucoup trop l’esprit et c’est source de stress non positif. Alors, j’essaye de me projeter dans un autre monde où je fais autre chose.
Après tout, ne faut-il pas simplement vivre l’instant présent ? Se contenter de ce que l’on a pour vivre heureux ? C’est vrai quoi, il y a quand même des problèmes bien plus grave sur terre !
Oui, c’est pas faux et cela donne aussi à réfléchir. Désolée, je continue quand même à t’exposer mes petits soucis.
J’ai souvent la sensation de pas toujours être là où je devrais être pour atteindre le saint Graal de l’épanouissement total. C’est comme si tu n’avais qu’à tendre la main pour l’attraper, mais qu’il te manque toujours quelques centimètres pour l’atteindre. Tu grandis, tu progresse, mais tu restes toujours sur la pointe des pieds, à sautiller et à lever un bras pour l’attraper. Gniiii Gniiiiiiii! Comment faire pour gagner ces quelques centimètres ? Suis-je vraiment à ma place ici?  Est-ce que je fais les bons choix ? Suis-je une éternelle insatisfaite qui doit arrêter de se poser plein de questions ?

Se remettre en question pour avancer ?
Bon, il y a peut-être un peu de tout ça. Cependant, je pense que c’est cette sensation qui te pousse à progresser, à sortir de ta zone de confort pour ne pas tomber dans une routine subie. Ce n’est pas une recherche nunuche du bonheur à tout pris mais une quête de sens. Les gens épanouis sont ceux qui ont trouvé le sens qu’ils voulaient donner à leur existence. Eh bien cherche encore Jo ! J’avance dans ma quête, le Graal s’approche mais je ne l’ai toujours pas attrapé. Gniiiiiii !
Si je pointe ma loupe d’un peu plus près sur ma vie et la tienne,  j’observe que nous courrons beaucoup trop, après trop de choses à la fois ! Nous voulons être au top partout : être un parent bienveillant? un amant attentionné? un ami toujours présent? un travailleur efficace ? un sportif ou un artiste accompli ? Rendre fier tes aînés ? Profiter de la vie ? Avoir une maison présentable ? Finir le roman que tu as entamé ? Etre à jour dans la paperasse ? Avoir un job intéressant ? Se mettre à la couture tiens ! Stoooooooop !  ça fait beaucoup de chose à penser, non ? Etre partout, c’est être nulle part. C’est normal de se demander où est notre place quand on vit dans le bruit permanent.

Et alors ? Que faut-il faire pour progresser ?
Comment faire la part des choses ? Comment savoir si je suis bien où je dois être ? Eh bien, mon petit lapin, je n’en sais fichtrement rien ! Mais nous pouvons essayer de nous mettre sur la bonne voie. Je me dis que la première chose à faire est de diminuer le bruit. Je te propose de mettre en place 3 petites choses et tu me diras ce que tu en penses.

1- Mieux gérer son temps
Je sais pas si toi mais moi c’est le bordel, je veux être partout et j’ai la sensation de n’avancer à rien. Du coup, je me suis décidé à mettre un peu d’ordre dans tout cela.  A chaque nouvelle année qui commence, je me donne pour objectif de mieux gérer mon temps mais je tombe toujours dans le piège de vouloir en faire toujours plus avec un gros problème de jauge du temps. Résultat : je commence pas mal de choses mais je n’aboutis que trop peu souvent. C’est frustrant. Les bonnes intentions seules ne suffisant pas, je me suis lancée dans 2 projets.
Le premier est de suivre un Mooc Gestion du temps qui se déroule en ce moment même. Il est surtout orienté sur la vie professionnelle mais les enseignements peuvent s’appliquer plus généralement. On y apprend plein d’astuces pour ne pas se laisser polluer, prioriser les actions et donc disposer de plus de temps pour des activités choisies et non subies.
Le second est de commencer un bullet journal. Je fais partie des personnes ayant besoin de visualiser pour comprendre. Coucher sur le papier les tâches à réaliser, les idées de façon organisée et personnalisée devrait être une aide précieuse pour être productive. Plus qu’un phénomène de mode, c’est un outil qui correspond bien aux maux de la société qui nous poussent à l’hyperactivité. Si tu ne sais pas ce que c’est, la youtubeuse Solange l’explique très bien ici.

2- S’ouvrir à de nouveaux horizons
Si tout va bien, l’aide des outils cités plus haut devrait dégager plus de temps libre. L’occasion d’ouvrir ses écoutilles et d’aller à la découverte de nouvelles activités. Plutôt que de les rêver, c’est peut-être mieux d’aller y regarder de plus prêt, sur le terrain, avec les gens qui les pratiquent. C’est le meilleur moyen d’ouvrir son esprit,  de savoir si l’intérêt grandit ou pas et de se positionner par rapport à ses envies.

3- Faire le point sur tes envies régulièrement
Plus de temps et l’esprit ouvert en grand, cela devrait être plus facile d’y voir plus clair. Cela nécessite bien sûr de prendre du temps pour soi afin de faire le point et savoir où se trouve sa vraie place.

Bon, comme ça, en théorie cela à l’air plutôt simple. Je crains qu’en pratique il soit un peu plus difficile de modifier les habitudes. Je teste et je te redis si je reste à ma place ou si je change de vie  !

Et pour toi ça se passe comment ? Qu’en penses-tu ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s